Rejoins une aventure inédite pour toute ta famille !

logo lepopee familialeJe démarre l'aventure avec mon enfant !

Les inscriptions ferment bientôt !

00
jours
24
heures
60
minutes
60
secondes
Tu es libre de recevoir notre guide gratuit pour une parentalité bienveillante, décomplexée et épanouie ! (7 astuces simples + 3 outils à imprimer)
Catégorie(s) :
Contre la parentalité positive
Temps de lecture : 5 minutes
Mis à jour le : 20 Juin 2022

Éducation positive, on est contre ?

Bienvenue sur L'épopée Ludique ! Si c'est ta première visite sur notre site, tu voudras sans doute recevoir notre guide pour une parentalité bienveillante, décomplexée et épanouie : clique ici pour le recevoir gratuitement  ! 🙂

Éducation positive / parentalité positive, LE miracle pour une famille épanouie ?

On en parle désormais partout à tel point qu'on se demande comment on a pu un jour faire autrement ! Sur le principe, l'idée de placer les besoins de notre enfant au cœur d'une approche pédagogique basée sur l'écoute et l'empathie... est plutôt attirante.

La volonté première d'écarter toute forme de violence éducative et de proposer une méthode favorisant la coopération face à la soumission l'est d'autant plus.

Seulement voilà, sa mise en œuvre n'a rien d'évident et rien de simple parce qu'elle n'a rien de naturel. De fait, ceux qui la vendent comme une solution à tous les problèmes oublient qu'elle s'oppose souvent aux murmures et avis de notre entourage et à notre héritage éducationnel. Si elle relève d'une volonté de bien faire les choses, ses effets visibles prennent du temps et chaque parent doit faire face à de nombreux échecs. Les risques de surcharge mentale et d'excès de culpabilité existent !

Alors, l'éducation positive / la parentalité positive : on est contre ?!

Voici notre vidéo dédiée à ce sujet qui te donnera tous les détails :

Tu peux également écouter le podcast juste ici :

L'éducation positive / la parentalité positive sur le papier c’est bien, mais chez L'époépe Ludique on est plutôt contre certaines choses et on va t’expliquer pourquoi !

L'éducation positive, qu'est-ce que c'est ?

Commençons par un (très) rapide résumé de ce qu’est l'éducation / la parentalité positive !

C’est un mode d’éducation où l'on est à l'écoute et où l'on cherche à respecter les besoins de son enfant. Comment ? En se mettant à sa place pour mieux le comprendre. On cherche à preuve d’empathie.

Cette approche privilégie le fait de guider son enfant plutôt que de le contrôler et de le faire coopérer plutôt que de le punir. Pour cela, on va lui apprendre à verbaliser ses émotions, utiliser des affirmations positives etc.

En introduction, nous disions qu'elle n'avait rien de naturel car elle fait appel à de nombreuses compétences de savoir être qui ne s'apprennent malheureusement ni à l'école, ni dans un cursus d'apprentissage classique et sont généralement absentes de notre héritage éducationnel. (assertivité, prise de recul, communication non violente, intelligence émotionnelle, esprit critique...).

C'est là toute la difficulté de sa mise en œuvre. Sans un minimum de formation et connaissances, sa mise en place va généralement droit dans le mur.

Une image idyllique de l'éducation

Mais finalement, ce à quoi on est VRAIMENT opposés, c’est l’image “instagramisée” ou “parfaite” qui nous est placardée un peu partout sur la parentalité positive.

En forçant un peu le trait, ça pourrait donner quelque chose comme "Tu verras ta famille sera heureuse tout le temps, vous ne pourrez plus vous arrêter de sourire, le soir tu feras “cumbaya” avec tes enfants. Ils vivront d’amour et d’eau fraîche..."

Pourtant, tu le sais sans doute aussi bien que nous, la parentalité ce n’est pas ça. C’est beaucoup de bonheur bien sûr mais c’est aussi des émotions fortes, des larmes, des cris, des soirées où on en peut plus…

Pratiquer la parentalité positive (celle à laquelle nous on adhère), c’est donc d'abord admettre qu’on n’est pas PARFAITS et qu’on est nous mêmes sujets à nos émotions, notre stress, notre fatigue, nos blessures et notre héritage éducationnel. C'est accepter que si OUI, notre enfant a des besoins et des émotions, nous aussi. C’est s'excuser parce que des fois, on n’a pas su se contrôler. C’est réparer ce qu’on peut avoir brisé sans le vouloir.

Enfin, c’est prendre conscience qu’on doit travailler en permanence sur nos propres blessures, sur notre propre passé afin de ne plus reproduire les modèles parentaux néfastes que nous avons éventuellement reçus comme par exemple des phrases qui parfois nous échappent :

  • y en a marre de tes caprices
  • arrête de pleurer t’es pas belle
  • quelle comédie…!”

Une pression parfois trop grande

L’autre chose pour laquelle on est contre l’image parfaite de la parentalité positive, c’est qu'à force d’entendre tout et n’importe quoi dessus, on oublie ce qu’elle est vraiment. On va naturellement soit se mettre une énorme pression à toujours vouloir utiliser des affirmations positives et laisser la place à son enfant, soit culpabiliser au moindre écart, tellement, on en oublie nos propres besoins.

OUI, la parentalité positive admet les échecs, les moments de fatigue et de stress. Et si elle suppose une bonne connaissance et compréhension de soi et de l'humain elle n'a en aucun cas l'objectif de transformer notre enfant en enfant ROI.

Conclusion

Ce pour quoi on adore la parentalité positive, c'est parce qu'elle permet de réellement faciliter l'envie naturelle de collaborer de notre enfant. Elle sait faire appel à l'intelligence de chacun, ne suppose pas de rapports de force ou de violence et enseigne à notre enfant (et à nous mêmes) de nombreuses compétences sociales clés pour le bien être personnel.

Finalement, peu importe comment tu nommes l'éducation que tu pratiques avec ton enfant. Le plus important, c’est de définir TES objectifs avec ton lui, puis t’y tenir le plus souvent possible et te pardonner les fois où tu n’y arrives pas. C’est d'accepter que tu n’es pas parfait (personne ne l'est) et que tu fais du mieux que tu peux avec tes convictions.

Tu l’as compris, on n’est pas vraiment contre la parentalité positive mais plutôt l’image biaisée qu’on peut trouver sur les réseaux ou dans les pubs et la pression que ça peut nous mettre en tant que parents. C’est l'une des raisons pour lesquelles on a décidé d'axer L'épopée Ludique, sur des mots qui nous correspondent plus, car finalement notre objectif au milieu de tout ca, c’est de passer du temps de qualité avec nos enfants et de construire une famille bienveillante, épanouie et décomplexée.

Si tu es d'accord, ou pas... n'hésite pas à nous le dire en commentaire !

Pour aller plus loin

Voici une sélection de livres qui te permettront d'approfondir le sujet ! Tu peux également télécharger notre guide gratuit pour une parentalité bienveillante, épanouie et décomplexée !

Besoin d'aide ?

Si malgré toutes nos astuces, tu ressens le besoin d'être accompagné(e) dans cette problématique ou dans ta parentalité en général, Helena peut t'accompagner ! Tu veux en savoir plus ? C'est sur notre page coaching parental, tu pourras y réserver un appel de 30 min gratuit pour en discuter avec elle.

Nos derniers articles
Notre guide GRATUIT
Envie de recevoir notre guide gratuit pour une parentalité bienveillante, décomplexée et épanouie ?
guide magasine vdef
7
astuces simples et faciles
4
masques des émotions
1
planning de coopération
1
rituel d'apaisement pour toi
Inscris toi dès maintenant et reçois en plus toutes nos actualités !
Comme toi, je hais les spams ! Ton adresse ne sera jamais cédée ni revendue. En t'inscrivant ici, tu recevras les actualités de L'épopée Ludique : derniers articles, vidéos, podcasts et autres conseils pour t'aider à passer du temps de qualité avec ton enfant. Tu peux consulter nos mentions légales en bas de page. Tu pourras bien entendu te désabonner à tout instant de notre liste emails.
Notre Boutique
mock up boutique
Des outils à imprimer pour aider ton enfant dans ses émotions, son autonomie, sa logique etc. 
En savoir plus
A propos de nous
helena vincent lepopeeludique
"Au travers d’outils, de jeux, de conseils, notre objectif est de t’apporter des idées simples à mettre en œuvre pour passer du temps de qualité avec ton enfant, l'accompagner vers une meilleure autonomie, renforcer son envie naturelle de découvrir et le guider vers un équilibre santé / bien être."
En savoir plus

14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires précédents (14)

  1. Merci pr cet article différent de ce qu'on lit habituellement ! Je suis d'accord chaque parent a sa Propre éducation et éduquer son enfant en fonction de soi ! Le plus important est d'être bienveillant et a l'écoute de ses enfants !

  2. Hello tous les deux, toujours aussi fan de vos vidéos très didactiques et dynamiques. je suis totalement en phase, on ne peut pas toujours être au top et il faut savoir lâcher prise. Tout le monde dans la famille doit trouver sa place. Je pense sincèrement aussi que certains réseaux sociaux sont plus facteur de stress que d'information utile. merci à vous

  3. Merci pour votre point de vue qui fait du bien ! En effet, on nous rabâche la parentalité positive à nous en faire culpabiliser en tant que parents. Or, je pense que chaque famille doit avoir sa propre vision de la parentalité et de l’éducation et s’y tenir, tant que la bienveillance règne 🙂

  4. Un article avec lequel je suis en complet accord .... avoir une approche positive et bienveillante dans l'éducation de ses enfants mais tout en restant soit-même avec tout ce que cela comporte en pleine conscience ... merci pour ce partage et au plaisir de lire les prochains articles 🙏

  5. Hello ! Merci pour cet article. Effectivement, l'image idyllique de la parentalité positive peut être source de pression et de doutes pour certains parents. Mais l'important est de se rappeler que personne n'est parfait et que la priorité est de faire de son mieux. D'avoir une réelle envie de construire une belle relation avec ses enfants, et c'est surtout ça qui compte !

  6. Cet article fait beaucoup de bien, c'est vrai qu'avec les enfants, il faut être très patient, et parfois avec notre propre charge mentale c'est dur d'être tout le temps dans la positivité avec, surtout face à des enfants parfois habitués à n'obéir qu'à un modèle de soumission alors qu'on voudrait coopérer avec eux. Et c'est facile de culpabiliser et de s'en vouloir, c'est important de se pardonner dans son rapport aux enfants, pour pouvoir avancer et s'améliorer comme tu dis 🙂

  7. Je suis bien d’accord que certains termes sont parfois utilisés à outrance et surtout mal interprétés. Il n’y a pas de recette magique et chaque famille est unique. A chacun de trouver ce qui lui fait suffisamment sens pour pouvoir le mettre en place sur le long terme.

  8. Je suis tellement d'accord avec vous... la parentalité positive peut nous mener à beaucoup de culpabilité si nous pensons qu'il s'agit d'une recette miracle pour rendre nos enfants heureux. Cela demande un gros travail sur soi (nous apprenons et grandissons en même temps que nos enfants). Il ne faut tout de même pas oublier que nos enfants vont devoir faire face à beaucoup de frustrations et d'obstacles au cours de leur vie. Ils vont devoir faire des choses qu'ils n'auront pas envie de faire (vider le lave vaisselle, faire sa déclaration d'impôts...), leur enseigner le goût de l'effort me semble également indispensable. J'ai découvert l'approche responsabilisante de Nancy Doyon il y a quelques temps et j'adore ce qu'elle propose. Si jamais vous ne la connaissez pas encore...

  9. Merci merci merci pour cet article! Enfin des parents qui ne pensent pas qu'il faut être parfait pour être positif!! Beaucoup de personnes me disent qu'avec mon nom de blog (Parent Zen) je devrais être zen du réveil au coucher! Mais non, je suis humaine! J'ai beau tenter d'être à l'écoute avec des phrases positives et tout faire pour collaborer avec mes loulous, y'a des fois, je craque! Et c'est ok! Il faut juste prendre le temps de présenter ses excuses et s'expliquer une fois le coup de sang passé! Merci pour ce partage

  10. C’est vrai que parfois l’image idyllique de la parentalité positive véhiculée par certains réseaux ou formations peut faire peur Merci de nous permettre de prendre du recul et de tenter de l’appliquer sans pression excessive 😊

  11. Merci pour ce beau partage 😊
    Article super intéressant, qui nous fait réfléchir sur l’éducation que l’on porte aux enfants dans notre société 👍
    J’approuve la parentalite positive qui est la meilleur éducation pour être le plus à l’écoute des enfants 😊

Cet article t'a plu ?

Tu peux t'inscrire à notre newsletter !
En bonus, on t'offre notre guide pour une parentalité bienveillante, décomplexée et épanouie !
Déjà +6000 parents ont téléchargé le guide !
guide magasine vdef
Tu y trouveras notamment 
7
astuces faciles et simples à mettre en place à la maison
4
masques des émotions pour les verbaliser avec ton enfant
1
planning pour sensibiliser ton enfant à la coopération au sein du foyer
1
rituel d'apaisement pour t'aider toi parent à gérer tes émotions
Comme toi, je hais les spams ! Ton adresse ne sera jamais cédée ni revendue. En t'inscrivant ici, tu recevras les actualités de L'épopée Ludique : derniers articles, vidéos, podcasts et autres conseils pour t'aider à passer du temps de qualité avec ton enfant. Tu peux consulter nos mentions légales en bas de page. Tu pourras bien entendu te désabonner à tout instant de notre liste emails.
guide magasine vdef 333

Tu peux également nous suivre sur les réseaux sociaux et partager ton expérience avec le hashtag #lepopeeludique !

tiktok

Articles similaires

Créé par Rol'in Le Web