Tu es libre de recevoir notre guide "Passer du temps de qualité avec ton enfant" avec une chasse au trésor offerte !
l'epopee ludique
Commence ICI !

Alphonse Daudet, publié en 1859

En résumé

S'il est aujourd'hui avant tout connu pour les "Lettres de mon moulin", Alphonse Daudet est également l'auteur du recueil de poèmes "Les amoureuses" dont fait partie ce texte.

L'avis de L'épopée Ludique

Une célébration douce et tendre de la venue au monde des nouveaux nés, à lire près du berceau pour endormir bébé, le rassurer, lui exprimer notre amour !

Ecouter le poème

Ecouter "Aux petits enfants" d'Alphonse Daudet

Le texte

Enfants d’un jour, ô nouveau-nés,
Petites bouches, petits nez,
Petites lèvres demi-closes,
Membres tremblants,
Si frais, si blancs,
Si roses ;

Enfants d’un jour, ô nouveaux-nés,
Pour le bonheur que vous donnez,
À vous voir dormir dans vos langes,
Espoir des nids
Soyez bénis,
Chers anges !

Pour vos grands yeux effarouchés
Que sous vos draps blancs vous cachez.
Pour vos sourires, vos pleurs même,
Tout ce qu’en vous,
Êtres si doux,
On aime ;

Pour tout ce que vous gazouillez,
Soyez bénis, baisés, choyés,
Gais rossignols, blanches fauvettes !
Que d’amoureux
Et que d’heureux
Vous faites !

Lorsque sur vos chauds oreillers,
En souriant vous sommeillez,
Près de vous, tout bas, ô merveille !
Une voix dit :
« Dors, beau petit ;
Je veille. »

C’est la voix de l’ange gardien ;
Dormez, dormez, ne craignez rien ;
Rêvez, sous ses ailes de neige :
Le beau jaloux
Vous berce et vous
Protège.

Enfants d’un jour, ô nouveau-nés,
Au paradis, d’où vous venez,
Un léger fil d’or vous rattache.
À ce fil d’or
Tient l’âme encor
Sans tache.

Vous êtes à toute maison
Ce que la fleur est au gazon.
Ce qu’au ciel est l’étoile blanche,
Ce qu’un peu d’eau
Est au roseau
Qui penche.

Mais vous avez de plus encor
Ce que n’a pas l’étoile d’or,
Ce qui manque aux fleurs les plus belles :
Malheur à nous !
Vous avez tous
Des ailes.

Télécharger le poème

Maurice Carême, publié en 1970

L'avis de L'épopée Ludique

Un texte surprenant, qui fera rire et invitera ton enfant à une première réflexion autour de l'art. Une nécessaire absence de codes et l'infinité de ses possibles.

Ecouter le poème

Ecouter "L'artiste" de Maurice Carême

Le texte

Il voulut peindre une rivière ;
Elle coula hors du tableau.

Il peignit une pie-grièche ;
Elle s’envola aussitôt.

Il dessina une dorade ;
D’un bond, elle déchira le cadre.

Il peignit ensuite une étoile ;
Elle mit le feu à la toile.

Alors, il peignit une porte
Au milieu même du tableau.

Elle s’ouvrit sur d’autres portes,
Et il entra dans le château.

Télécharger le poème

Jacques Prévert, publié en 1946

L'avis de L'épopée Ludique

Un grand classique qui, sans vouloir enseigner à ton enfant la désobéissance, aborde la notion de bonheur, personnel, propre à chacun. Il rappelle que s'épanouir n'est pas forcément réussir au sens de ce que nous enseigne l'école.

Ecouter le poème

Ecouter "Le cancre" de Jacques Prévert

Le texte

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu’il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec les craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur.

Télécharger le poème

Victor Hugo, écrit en 1816

L'avis de L'épopée Ludique

Un poème facile à lire, facile à retenir, qui fera le bonheur de maman. A réciter absolument à l'occasion d'une fête des mères 🙂

Ecouter le poème

Ecouter "A maman" de Victor Hugo

Le texte

Mon cœur me dit que c’est ta fête
Je crois toujours mon cœur quand il parle de toi
Maman, que faut-il donc que ce cœur te souhaite?
Des trésors ? Des honneurs ? Des trônes ? Non, ma foi !
Mais un bonheur égal au mien quand je te vois.

Télécharger le poème

Paul Verlaine, publié en 1874

L'avis de L'épopée Ludique

Un texte à lire à ton enfant quand il est triste, quand lui et toi ne savez mettre des mots sur cette tristesse, mais qu'elle est bien présente et qu'il faut l'apaiser.

Ecouter le poème

Ecouter "Il pleure dans mon coeur" de Paul Verlaine

Le texte

Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s’ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s’écoeure.
Quoi ! nulle trahison ?…
Ce deuil est sans raison.

C’est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !

Télécharger le poème

Georges Sand, publié en 1873

L'avis de L'épopée Ludique

Un texte simple à lire, et d'une modernité déconcertante. Il introduira à merveille la notion du respect de la nature auprès de ton enfant.

Ecouter le poème

Ecouter "A Aurore" de Georges Sand

Le texte

La nature est tout ce qu’on voit,
Tout ce qu’on veut, tout ce qu’on aime.
Tout ce qu’on sait, tout ce qu’on croit,
Tout ce que l’on sent en soi-même.

Elle est belle pour qui la voit,
Elle est bonne à celui qui l’aime,
Elle est juste quand on y croit
Et qu’on la respecte en soi-même.

Regarde le ciel, il te voit,
Embrasse la terre, elle t’aime.
La vérité c’est ce qu’on croit
En la nature c’est toi-même.

Télécharger le poème

Arthur Rimbaud, écrit en 1870

L'avis de L'épopée Ludique

Un texte sur le temps qui passe, sur le souvenir de ce qui était, sur la magie et l'importance d'ouvrir à l'enfant la culture et l'existence de ses ainés. Un texte à lire peut-être par les grands-parents qui prendront le temps d'expliquer les quelques termes et tournures un peu complexes.

Ecouter le poème

Ecouter "Le buffet" d'Arthur Rimbaud

Le texte

C’est un large buffet sculpté ; le chêne sombre,
Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens ;
Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre
Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants ;

Tout plein, c’est un fouillis de vieilles vieilleries,
De linges odorants et jaunes, de chiffons
De femmes ou d’enfants, de dentelles flétries,
De fichus de grand’mère où sont peints des griffons ;

– C’est là qu’on trouverait les médaillons, les mèches
De cheveux blancs ou blonds, les portraits, les fleurs sèches
Dont le parfum se mêle à des parfums de fruits.

– Ô buffet du vieux temps, tu sais bien des histoires,
Et tu voudrais conter tes contes, et tu bruis
Quand s’ouvrent lentement tes grandes portes noires.

Télécharger le poème

Paul Eluard, écrit en 1942

En résumé

Le titre initial du poème était Une seule pensée.

" Je pensais révéler pour conclure le nom de la femme que j'aimais, à qui ce poème était destiné. Mais je me suis vite aperçu que le seul mot que j’avais en tête était le mot Liberté. " Paul Eluard

Publié le 3 avril 1942 sous l'occupation allemande lors de la seconde guerre mondiale, ce poème a été parachuté la même année à des milliers d'exemplaires par des avions britanniques de Royal Air Force au-dessus du sol français. 

L'avis de L'épopée Ludique

Etudié généralement à partir du collège, c'est un poème que j'aime lire à ma fille. Inutile d'expliquer chaque mot, ou de détailler chaque strophe. Au delà du contexte dans lequel il a été écrit, il fait appel à l'imaginaire de l'enfant, et le fait voyager à merveille dans différents lieux.

Ecouter le poème

Ecouter "Liberté" de Paul Eluard

Le texte

Sur mes cahiers d'écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J'écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J'écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J'écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l'écho de mon enfance
J'écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J'écris ton nom

Sur tous mes chiffons d'azur
Sur l'étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J'écris ton nom

Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom

Sur chaque bouffées d'aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J'écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l'orage
Sur la pluie épaisse et fade
J'écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J'écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J'écris ton nom

Sur la lampe qui s'allume
Sur la lampe qui s'éteint
Sur mes raisons réunies
J'écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J'écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J'écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J'écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J'écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom

Sur l'absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J'écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l'espoir sans souvenir
J'écris ton nom

Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté

Télécharger le poème

Créé par Rol'in Le Web
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram